achat et vente en neuf ou accasions: mandataire Ford, Kia, Mercedes, Volvo, Mazda, Landrover, lancia, chevrolet, Dodge US, pontiac, cobra, Rover, MG, Lada, Ford Mardi 25 Juillet 2017

auto

Guide de l'auto

Histoire de l-automobile   
ACCUEIL
Histoire de l-automobile¬
· Carte grise
· Alcool au volant
· Financer une voiture
· Assurance auto
· Credit auto
· Rachat credit auto
· Permis a points
· Conduire sereinement
· Prime à la casse
· Global Positionning System
Voiture d hier
Voiture de collection
Voiture d aujoud hui
Voiture de demain
GALERIE
VIDEO
FORUM
PARTENAIRES
CONTACT
link-carte visites
piscine fabricant container en kit
container promo voyages
webmasters boutique piscine
rachat credit piscine promo
vente portails maison en ligne guide de la piscine
piscine bois piscine et securite
spa france piscine
securite piscine la reference piscine en france
annuaire piscine abri piscine, securite optimisée
Maison Construction, maison à vendre immobilier neuf en france et europe
guide des assureurs france et europe comparatifs des banques france et europe
tous les credits à la consommation: credit immobilier, credit voiture, crédits personnels. real estate credit. personal credit between private individuals
Guide de l'auto
Web 
AUTOMOBILE-ONE 
Histoire de l-automobile  
voiture

Mulhouse, c’est la Cité de l'Automobile, musée national de l'automobile.


Également connu sous le nom de Collection Schlumpf(http://www.collection-schlumpf.com/fr/schlumpf/ ), le musée regroupe plus de 500 véhicules dont 464 automobiles de 98 marques. Le musée fait la part belle à la marque alsacienne Bugatti, étant la collection la plus complète existante au monde et comprenant trois des six fameuses Bugatti Royales dont la Bugatti Royale coupé Napoléon personnelle d'Ettore Bugatti.


Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence. C'est un des moyens de transport les plus répandus actuellement sur la planète.


Le musée Automobile retrace l'histoire de la voiture de tourisme et, bien sûr, des 24 Heures du Mans, de la Chenard et Walcker de 1923 à la Bentley de 2003. 140 véhicules sont exposés sur 4000 m².


Tous les grands noms des 24 Heures s'y retrouvent: Ferrari, Porsche, Matra... Le musée propose une promenade pédagogique: maquettes animées, galerie de portraits, bornes vidéo d'évolutions techniques et historiques, espaces cinéma, robots, jeux interactifs, murs d'images mobiles qui constituent autant d'étapes racontant l'aventure automobile dans le contexte de chaque époque.


L’Isotta-Fraschini 8A de 1924 a été produite par l'entreprise milanaise.

Elle a concentré tous ses efforts sur un modèle unique, de très grand luxe, destiné à l'élite européenne, mais aussi au prometteur marché américain, où la marque s'était fait connaître par ses succès sportifs dès avant 1910.


Présentée en 1919, l'Isotta-Fraschini "8" est une des premières voitures à 8 cylindres en ligne.

Haut de la Page

Commémoration de la course Paris-Bordeaux-Paris 1895


Le Bordeaux - Paris 2007 réédite la première course de l'Histoire de l'Automobile Paris - Bordeaux - Paris (1200 km) qui s'est déroulée en juin 1895.


Du 3 au 8 juillet 2007, la FFVE (Fédération Française des Véhicules d'Epoque) organise entre Bordeaux et Paris (600 km) un raid commémoratif du Paris - Bordeaux - Paris de 1895 et rend hommage aux pionniers de l'automobile.


Placé sous le patronage de la Fédération Internationale des Véhicules Anciens, de l'Automobile Club de France et de l'Automobile Club du Sud-Ouest, avec le concours d'Automobiles Peugeot et de Michelin, un raid touristique commémorera la première course officiellement organisée dans l'histoire mondiale de l'automobile qui eut lieu en juin 1895 sur un parcours de 1 200 kilomètres entre Paris et Bordeaux et retour.


38 automobiles construites avant le 31 décembre 1904 prendront le départ place de la Bourse à Bordeaux mercredi 4 juillet 2007.


Elles se retrouveront dimanche 8 juillet place de la Concorde à Paris en fin de matinée, après une halte porte Maillot devant le monument érigé il y a 100 ans exactement Boulevard de l'Amiral Bruix, pour rendre hommage à l'exploit d'Emile Levassor sur sa Panhard & Levassor.



A travers la campagne française, les véhicules engagés suivront au plus près l'itinéraire d'origine.


Cet événement rappelle l'exploit historique des hommes et des machines qui révéla au grand public la supériorité des voitures à pétrole et l'apparition du pneumatique appliqué à l'automobile.



Cette aventure humaine sans précédent fut à tous points de vue une étape décisive dans l'évolution de l'automobile avec des participants illustres comme Amédée Bollée, Albert de Dion et Georges Bouton, Charles Jeantaud sur sa voiture électrique, Emile Levassor et Hippolyte Panhard, André et Edouard Michelin, les Fils de Peugeot Frères avec Armand Peugeot, Emile Roger, Léon Serpollet.

Haut de la Page
Guide de l'automobile

Histoire de la voiture électrique


Evolution du parc automobile automobile français entre 1970 et 2020


Les véhicules particuliers électriques


Bien que leur développement ait débuté près de dix ans avant la construction du premier véhicule à essence (AIE, 1994), ils ont connu une évolution très intimiste et sporadique depuis cette époque. Les premiers temps furent semble t-il flamboyants, et c'est sur eux que reposaient alors les progrès de l'automobile. Un autobus électrique à même circulé dans les rues de Londres en 1886.

Beaucoup de ces véhicules étaient inscrits en compétition, et c'est encore un de ces véhicules qui battit un record de vitesse automobile (105 km/h) en 1899. En 1900 aux États Unis, on construisait plus de véhicules électriques que d'essence et presque autant que de voitures à vapeur.


Malheureusement, les progrès furent rapidement limités par la capacité des batteries alors que les performances des moteurs à combustion interne évoluaient sans cesse, creusant un écart irrémédiable entre les deux motorisations. Les véhicules électriques ne connurent plus alors que des utilisations très ponctuelles, comme au Japon pendant la seconde guerre mondiale suite à des restrictions sévères de carburant.


C'est la prise de conscience progressive des problèmes liés à la pollution atmosphérique qui ramène le véhicule électrique sur le devant de la scène automobile dans plusieurs pays. Cependant, au gré des crises économiques (pétrolières) et politiques, le développement fut assez irrégulier.


A l'heure actuelle, ils connaissent un regain d'intérêt sans précédent mais, bien que les progrès techniques aient été fulgurants ces dernières années, ils restent encore de très loin inférieurs en nombre aux véhicules thermiques sur le marché.


Aucun décompte précis des véhicules particuliers électriques immatriculés ne semble actuellement disponible, aucun distinction n'étant faite au moment de leur déclaration auprès des autorités concernées. En France, on estimait le nombre de véhicules en circulation entre 500 et 1000 éléments en 1994 (AIE, 1994) toutes catégories (particuliers ou utilitaires) confondues.


Les véhicules actuellement acquis sont pour la plupart des utilitaires dont la contenance est suffisante pour loger les batteries, à qui l'on ne demande pas de performances élevées en terme de vitesse et d'autonomie et qui sont en général destinés à de courts trajets urbains.


On trouve cependant de plus en plus de modèles de voitures disponibles en version électrique (AX, Saxo, 106, Clio... Les principaux utilisateurs restent toutefois des collectivités locales ou des entreprises.


En effet, les particuliers, compte tenu de la faible autonomie qu'offre cette motorisation (moins de 100 km pour la plupart), y sont encore assez peu réceptifs, seuls ceux qui ne réalisent que de cours trajets sont susceptibles de s'y intéresser mais exclusivement en remplacement éventuelle d'une seconde voiture. Une mesure récente prise par le gouvernement (offre de 800 euros à chaque acheteur d'un véhicule électrique, Wolf, 1995) permettra peut-être l'équipement progressif des ménages en voiture électrique.


Les énergies alternatives: l'hybride


Hybride, biocarburants, électricité, GPL et GNV, hydrogène, les solutions alternatives pour remplacer le pétrole dans l'automobile ne manquent pas; mais elles ne sont pas toutes aujourd'hui techniquement et économiquement viables.


L’hybride, qu’est-ce que c’est ?


Il s’agit d’un véhicule doté de deux moteurs, l’un thermique (essence), l’autre électrique. Deux techniques sont utilisées: l’hybride de série ou parallèle.


Le premier est un tout-électrique, le moteur thermique n’est utilisé que pour recharger les batteries augmentant ainsi l’autonomie du moteur électrique. Le second, retenu par les constructeurs, garde son moteur thermique: l’électrique étant utilisé essentiellement en ville ou combiné avec le thermique pour un surcroît de puissance. Dans les deux cas, l’énergie cinétique lors du freinage est récupérée pour recharger les batteries.


Les points positifs


Cette technologie permet de réduire fortement les émissions de CO2 en milieu urbain, car dans ce contexte, la voiture fonctionne majoritairement à l’électricité tout en gardant les fonctionnalités d’un moteur thermique (autonomie et performances)


Pour l’usager, son utilisation est transparente: les batteries se rechargent grâce au moteur thermique, pas besoin de brancher la voiture.


Les points négatifs


La technologie hybride est coûteuse à produire, principalement à cause des batteries. De plus, elle repose sur un moteur thermique qui utilise du pétrole. Sur route, les consommations restent quasiment identiques à celles d’un moteur essence classique. En outre, l’autonomie au tout électrique ne dépasse pas une dizaine de kilomètres.


L’hybride aujourd’hui


Trois marques, toutes japonaises, commercialisent des voitures hybrides: Toyota, Lexus et Honda. Toyota est leader avec pas moins de quatre modèles vendus dans le monde. Il existe également le micro-hybride, appelé « Start & Stop » ou « Stop & Go », disponible entre autres sur la Citroën C3 et sur la Smart Fortwo.


L’hybride demain


Mercedes, Audi et Porsche vont lancer en 2009 sur respectivement le GL, la Classe S, le Q7 et le Cayenne, un moteur hybride. En 2010, Peugeot commercialisera la 308 hybride et Citroën suivra avec cette technologie sur la remplaçante de la C4.

Les énergies alternatives: la pile à combustible


Hybride, biocarburants, électricité, GPL et GNV, hydrogène, les solutions alternatives pour remplacer le pétrole dans l'automobile ne manquent pas, mais elles ne sont pas toutes aujourd'hui techniquement et économiquement viables.


La pile à combustible, qu’est-ce que c’est ?


La pile à combustible (PAC) transforme l’énergie chimique en électricité ce qui permet, via un moteur électrique, de faire avancer la voiture. Dans l’automobile, le carburant utilisé pour fabriquer cette électricité, qui est ensuite stockée dans des batteries, est dans la plupart de cas, de l’hydrogène.


Les points positifs


La pile à combustible n’émet que de la vapeur d’eau. La généralisation de la pile à combustible résoudrait donc en théorie la pollution émise par les transports.


Les points négatifs


Outre les problèmes techniques de développement de la pile à combustible et de la gestion de l’autonomie, l’hydrogène n’est pas disponible sur terre. Il doit être produit à partir d’énergies émettant peu de CO2, comme les énergies naturelles renouvelables. De plus, il est difficile à stocker et à distribuer.


La pile à combustible demain


Aucun constructeur ne prédit une vente grand public avant une dizaine d’années. Pour démocratiser la PAC, l’hydrogène devra être produit à bord du véhicule via un réformeur, concept sur lequel travaille Nissan. Le japonais Daihatsu a présenté une PAC sans platine. Ce métal très onéreux est remplacé par du nickel ou du cobalt, beaucoup moins cher.



La voiture d'aujourd'hui et a fortiori de demain sera guidee par satellite sans aucun besoin de la conduire, intelligente pour s'autogérer dans un traffic géré électroniquement, entièrement propre (propulsion par pile à combustible), modulable selon le type de parcours et louable sur internet. Le principe serait comparable au téléphone portable c.a.d la "voiture" serait gratuite (1euro) et on paye au km parcouru.


Si on pousse un peu le raisonnement, cette "voiture" pourrait avoir différents equipements selon le trajet à effectuer, pourrait posséder un centre multimedia, un lit pourquoi pas pour voyager la nuit. Cette voiture ne serait pas une possession propre et de ce fait un enfant de 8 ans pourrait en utiliser une pour se rendre à l'école ou chez des copains...

Haut de la Page
Portail du Credit, gate of the credit
Pour tous renseignements:
Portail du Credit, gate of the credit - 75008 - Paris contact-formulaire Formulaire Direct de Contact
Histoire de l-automobile  
site_fr Accueil  • Video  • Forum  • Galerie  • Partenaires page_uk page_it page_es page_de page_cn page_nl 
Automobile One - Tous Droits Réservés ©2003 2016 - Contact-Information-Partenaires-Annonceurs

Automobile-one.com a pour vocation de rapprocher
les internautes des acteurs de la voiture, des fabricants, constructeurs d automobiles
Appelez nous au +33 (0) 6 30 66 78 63, contenu mis à jour fréquemment